Les critères d'une fenêtre passive - mon attestation rt 2012, etude thermique rt2012,

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Les critères d'une fenêtre passive

Les critères d'une fenêtre passive

Pour améliorer l’isolation d’une maison, il est indispensable de revoir ses ouvertures. Portes et fenêtres sont en effet responsables de 13 à 20% des pertes de chaleur. Leur isolation est ainsi importante lorsqu’on décide de rénover ou de construire une maison !

Le coefficient d’isolation thermique
Une fenêtre passive est une fenêtre qui dispose d’une forte capacité d’isolation. Isolation non seulement thermique mais aussi acoustique. Pour cela, il faudra soit procéder à quelques améliorations sur ses ouvertures ou alors remplacer carrément les fenêtres. Pour choisir sa fenêtre bien isolée, il faudra s’attarder sur son coefficient d’isolation thermique. Grâce à ce coefficient, on peut connaître précisément les performances d’isolation d’une paroi. On parle notamment des coefficients Ug et Uw. Le premier c’est par rapport au vitrage. Le second par rapport à l’ensemble qui constitue la fenêtre. Critère déterminant, il faut savoir que plus ce coefficient est faible et plus la fenêtre possède un fort pouvoir isolant. Les fenêtres les plus efficaces sont celles fabriquées en PVC (Cliquez ici pour plus d’informations). Quand on choisit des fenêtres en aluminium, il est nécessaire de les renforcer avec des ruptures de pont thermiques. Mieux vaut en tous les cas choisir ceux aux plus faibles coefficients, pour faire des économies de chauffage mais aussi pour bénéficier d’un crédit d’impôt.

L’isolation de la fenêtre dans son ensemble
Autre élément déterminant quand on veut intégrer des fenêtres passives, le reste de ses éléments. On parle notamment du vitrage ou encore de châssis mais aussi de ses joints. On s’attarde un peu sur le vitrage qui est un élément essentiel de la fenêtre. C’est surtout ce dernier qui va permettre de rendre une fenêtre parfaitement étanche. Il faut ainsi choisir des vitrages efficaces. Pour cela, le double vitrage à isolation renforcée est la meilleure solution. Elle procure un coefficient d’isolation thermique très faible. Cela permet ainsi de réduire la facture de chauffage, l’hiver venu.

En outre, la vitre doit également être correctement posée. Mieux vaut ainsi opter pour une pose de qualité. Un bon professionnel devrait pouvoir y arriver. Cela permet d’éviter divers inconvénients : les déperditions de chaleur en hiver et la surchauffe en été. Une vitre mal posée peut en effet provoquer des blocages du rayonnement solaire. L’intérieur de la maison peut ainsi devenir rapidement invivable.

Pour une fenêtre vraiment passive, on peut opter pour une fenêtre classée AEV. A pour perméabilité à l’air, E pour étanchéité à l’eau et V pour résistance au vent.

 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu